Villanueva Maya ©Jean-Baptiste Millot.jpg

Maya Villanueva

Voix

Soprano lyrique léger, Maya Villanueva met sa voix au service de nombreuses esthétiques, depuis le répertoire baroque et mozartien jusqu’au XXe, en passant par la mélodie française et le répertoire hispano-américain. Elle défend également sur scène comme au disque la musique des compositeurs d’aujourd’hui.

Elle incarne en avril 2022 le rôle de Zélime dans La Caravane du Caire d’André Modeste Grétry au Grand Théâtre de Tours sous la direction de Stéphanie-Marie Degand. En mai 2018, elle crée le rôle-titre de l’opéra de Benoît Menut Fando et Lis à l’Opéra de Saint-Étienne (dir. Daniel Kawka). Elle collabore aussi avec Michaël Levinas lors de la création de son dernier opéra Le Petit Prince (doublure du rôle-titre). Elle est en 2019 la soliste des Enfants du Marais de Suzanne Giraud sur un conte de et avec Pascal Quignard, création avec l’Orchestre Philharmonique et la Maîtrise de Radio France, en partenariat avec France Culture.

Elle chante par ailleurs les rôles de Barbarina (Mozart, Le Nozze di Figaro, Opéra en Plein Air), Florentine (Caccini / Cavalieri, La Pellegrina, Opéra de Dijon), Drusilla (Monteverdi, L'Incoronazione di Poppea), Amour (Gluck, Orphée et Eurydice), Suzanne (Mozart, Le Nozze di Figaro), Elisa (Mozart, Il Re Pastore).

Durant l’été 2022, elle part en tournée au Pérou et chante en récital au Théâtre National de Lima avec l’Orchestre Symphonique, ainsi qu’à Arequipa pour un récital avec le pianiste et compositeur Fernando Valcarcel au Centre culturel Nord-américain. Ses récitals l’amènent également à chanter à Trondheim (Norvège), La Scala Paris, au Festival Royaumont, Paris Salle Gaveau, Salle Cortot, Festival de Saintes, Mercredis Musicaux de l’Opéra de Lille, Festival de Chaillol, Festival International de Beauvais, Rencontres Musicales Internationales Georges Enesco, Nancyphonies…

Sa discographie est saluée par la presse : ****Classica, 4 clés Opéra Magazine, *****Pizzicato...  Elle comporte l’intégrale des mélodies pour voix et piano d’Alberto Ginastera (2016, Klarthe Records), les Chansons de Prévert & Kosma (2015, Anima) ainsi que les mélodies de Claude Debussy dans un double CD avec le Quintette Syntonia (2018, Klarthe Records) et la musique de Gabriel Sivak (La Patience, 2019, Klarthe Records). Elle enregistre les mélodies de Benoît Menut avec Syntonia et la violoncelliste Emmanuelle Bertrand pour son disque monographique Les Îles (2020, Harmonia Mundi). Son prochain opus avec le pianiste David Saudubray sera consacré aux mélodies de Manuel de Falla (automne 2022, Klarthe Records).

Née à Paris et d’origine péruvienne, Maya est issue d’une famille d’artistes. Elle commence la musique par l’apprentissage du violon et du piano, puis intègre à l'âge de dix ans la Maîtrise de Radio France. Elle y acquiert une solide formation musicale et chante sous la direction de chefs tels que Seiji Ozawa, Kent Nagano, James Conlon, Charles Dutoit… Elle étudie ensuite au CRR de Paris tout en suivant un cursus de Littérature, Langue et Civilisations Espagnole/ Amérique Latine à l’Université de Paris III (Sorbonne Nouvelle), avant d’être admise au CNSM de Paris. Elle reçoit les conseils de Sophie Hervé et Jean-Philippe Lafont et complète sa formation par l'apprentissage du baroque avec Nicolau de Figueiredo, Leonardo García Alarcón, Andreas Scholl et travaille la mélodie et le lied avec Patrick Cohen, Maciej Pikulski, François Le Roux, Jeff Cohen et Christian Ivaldi.